Le Grand Réservoir remporte avec la Caisse des dépôts et Icade  le secteur D du village Olympique à Saint-Ouen.

 

La construction du Village Olympique est une opportunité collective de renouvellement urbain et la définition du nouveau quartier mixte qu’il deviendra après les JO 2024.

 

Mise en Seine, l’Héritage Olympique par les usages 

En rez-de-chaussée des socles, le programme « Mise en Seine » puisera dans les valeurs de l’olympisme. Il sera à la fois fondé sur les valeurs sportives : le sens du collectif et l’universalisme, ainsi que sur celles inhérentes à un événement de cette ampleur : un rapport particulier et puissant à l’image. Enfin un troisième pilier inhérent aux enjeux de notre époque structure la démarche de performance environnementale exigeante du programme.

 

Le Sport Pour tous 

 

 

Le pôle sportif comprendra un Social Sport Club. Un lieu mixte qui associe à la fois la pratique sportive, un lieu culturel et une offre de restauration adaptée. Porté par Brahim Asloum, champion olympique multi récompensé́, et par l’UCPA, le Social Sport Club de Saint Ouen sera un lieu dédié́ à la pratique sportive avec un focus particulier sur les sports de combat.

 

L’esprit de l’olympisme n’est pas seulement attaché à des questions de santé et de performances physiques, mais également à une certaine esthétique du corps. Studio bleu, qui propose une grande diversité́ de pratiques de danses, permet de démocratiser sa pratique tout en proposant aux usagers d’aller à la découverte de pratiques et de cultures variées.

 

Accompagner les nouveaux métiers d’image

 

Grâce à̀ son destin Olympique, le site aura initié une polarité médiatique sur laquelle capitaliser pour répondre aux besoins communs de deux types de professionnels.

 

Il y a d’une part les besoins d’un nombre considérable de chaînes de tous les pays qui emploient des reporters détachés à Paris, et d’autre part les acteurs des médias sociaux, très présent dans le territoire, qui ont une pratique de type journalistique. Ils ont une activité́ professionnelle de la production d’image par exemple. Pour répondre à leurs besoins en termes d’équipements multimédias : un petit studio de tournage avec un fond vert, les équipements nécessaires à la production d’image et à la post production, ainsi que des espaces de bureaux.

 

La richesse des espaces extérieurs, en bords de Seine, dans un jardin urbain, sur le maille et l’esplanade, offre également de nombreux point de vue qui seront équipé de microarchitecture multi-usages, appropriable comme autant de mini studio extérieur pour les usagers du centre partagé de production audio-visuelle.

 

Opérer la transition écologique au quotidien

La transition écologique et solidaire ne peut se faire sans l’accompagnement au changement de comportements de chacun et les meilleures performances environnementales des bâtiments en eux-mêmes ne peuvent être atteintes que par le comportement de leurs occupants et de leurs usagers.

 

C’est un espace central servira de régie environnementale. À la fois conciergerie pour l’ensemble des habitants, mais également centre d’accompagnement et d’orientation dans la pratique des éco-gestes au quotidien sous forme de services, cette régie s’appuiera d’une part sur les régies de quartier dont le catalogue de prestations est vaste, et sur Truffaut dont l’expertise et l’offre pour favoriser la présence de la nature en ville.